Florent Bodénez (Promo 2016)

Quelle est votre situation professionnelle actuelle ?

Je travaille en tant qu’auto-entrepreneur, comme Community Manager pour Hiventy, société de post-production cinéma et télévision, et comme monteur vidéo pour le Youtubeur Émilio Abril. Je travaille à distance car je réalise actuellement un voyage du 8 mois en Asie du Sud-Est.

Qu’est-ce que le Master vous a apporté ?

Un certaine connaissance du milieu de la production audiovisuelle, et la possibilité de se bâtir un projet de fin d’études très orienté vers ce que l’on souhaite, à travers le mémoire et le stage de fin d’année.

Pour quelles raisons recommanderiez-vous le master ?

Surtout pour ses intervenants professionnels extérieurs, qui étaient de grosses pointures issues des médias et de l’industrie cinématographique.

Quel est votre meilleur souvenir du master ?

L’intervention de Gerald-Brice Viret dans l’un de nos cours. Il était patron d’Endemol à ce moment-là, mais il est depuis devenu directeur général des antennes de Canal+. Son échange avec nous était intéressant car il a été très franc et honnête sur les avantages et les difficultés de ce domaine.

Pauline Dutheil (Promo 2017)

Pauline Dutheil - Témoignage M2 Industrie Audiovisuelle P8
Quelle est votre situation professionnelle actuelle ?

A la fin du Master, j’avais besoin d’une coupure, je me suis donc lancée à la recherche d’un service civique à l’étranger. Je suis actuellement en Tunisie, à Chenini, pour une durée de 6 mois. Le but de ma mission ici est de faire de l’animation ainsi que de la sensibilisation à propos du développement durable. J’ai comme projet de faire un mini-reportage sur les paysans et agriculteurs des environs qui cherchent à préserver l’oasis de Chenini et à promouvoir l’agriculture biologique. Après cette année de pause, il sera temps de rechercher du travail, probablement dans le milieu associatif ou culturel.

Qu’est-ce que le Master vous a apporté ?

Ce Master m’a permis d’approfondir ma culture audiovisuelle grâce aux cours de « Fictions sérielles », « Valorisation et usage des documents audiovisuels » ou encore le cours de conduite de projet où le but était de créer notre propre grille de programme télé. Des cours intéressants et nouveaux pour moi qui n’avais que peu de notions dans ce domaine. Le cours « Connaissance des publics et usages sociaux des écrans » m’a aussi particulièrement intéressée, ayant réalisé un mémoire sur les pratiques culturelles des spectateurs de cinéma Art et Essai : il m’a donné quelques clés indispensables pour débuter mes recherches. Enfin le cours « Histoire de l’image », très complet, m’a permis d’acquérir de nouvelles notions et d’effectuer quelques rappels indispensables dans un monde où notre regard est constamment attiré vers une quantité folle d’images qu’il est parfois difficile d’interpréter.

Pour quelles raisons recommanderiez-vous le master ?

Ce Master propose des enseignements larges mais aussi des rencontres avec des professionnels, sur des sujets très spécifiques, qui sont le plus souvent très intéressants. Les enseignants sont proches des étudiants et à leur écoute, passionnés par leur métier, ce qui se ressent dans les cours qu’ils nous transmettent. La possibilité de pouvoir effectuer un stage de 6 mois en fin d’année est aussi une belle opportunité qu’il faut saisir.

Quel est votre meilleur souvenir du master ?

Mon meilleur souvenir reste la chance qui m’a été donnée d’être sélectionnée pour participer au Festival de Cannes. Grâce à une bonne accréditation nous avons pu assister à un grand nombre de projections et voir de l’intérieur cette véritable machine qu’est le Festival. Monter les marches, assister à la cérémonie de clôture dans la salle de presse, faire des rencontres, partager ses impressions, ses coup de cœurs ou ses déceptions. Cannes, c’est un vrai marathon, mais n’hésitez pas, vous ne serez pas déçus !!! Pour avoir un aperçu n’hésitez pas à aller faire un tour sur le blog que nous avons tenu pendant le Festival : http://www.clap8.univ-paris8.fr/

Angie Miorin (Promo 2016)

Angie Miorin - Témoignage M2 Industrie Audiovisuelle P8
Quelle est votre situation professionnelle actuelle ?

Je n’ai pas encore commencé ma vie professionnelle en tant que salariée. J’effectue mon dernier stage dans une société de distribution cinématographique, à la programmation. Je me suis davantage tournée vers le cinéma ces deux dernières années, après avoir réalisé deux stages en télévision pendant mon master à Paris 8. Je me suis rendu compte que l’univers de la distribution me correspondait davantage.

Qu’est-ce que le Master vous a apporté ?

Je me rappelle des rencontres très enrichissantes avec des professionnels de l’audiovisuel, des discussions passionnantes avec nos professeurs et la possibilité de faire des stages pendant un certain  nombre de mois, ce qui nous laissait une certaine liberté.

Pour quelles raisons recommanderiez-vous le master ?

Car c’est l’un des seuls masters en Ile de France qui a pour thématique l’audiovisuel et qui est dispensé à l’Université, donc accessible à tous.

Quel est votre meilleur souvenir du master ?

Les travaux de groupes très intéressants dispensés notamment par les professeurs Alexandra Saemmer et Jocelyn Maixent. Des professeurs qui m’ont marqué de par leur enthousiasme à enseigner et leur bienveillance.

Camille Muller (promo 2017)

Camille Muller - Témoignage M2 Industrie Audiovisuelle P8
Quelle est votre situation professionnelle actuelle ?

J’ai travaillé pendant deux mois et demi en CDD à Blaq Out, maison d’édition physique spécialisée tournée vers le cinéma d’auteur.
Ensuite, j’ai travaillé en CDD dans une structure à Thal-Marmoutier dédiée à l’accueil de réfugiés du continent africain. J’y ai mis en place des ateliers de médiation culturelle liés au cinéma. J’exerce ce CDD jusqu’en juin, date à laquelle je partirai en tour du monde pour des projets personnels !

Qu’est-ce que le Master vous a apporté ?

Le master a consolidé mon indépendance en terme de travail, et mon mémoire m’a permis de gagner des connaissances considérables en termes d’autonomie et de savoir.

Pour quelles raisons recommanderiez-vous le master ?

Pour la possibilité d’effectuer un stage en seconde partie d’année et la qualité de ses enseignements.

Quel est votre meilleur souvenir du master ?

J’ai beaucoup apprécié les cours de sémiologie, avec l’évocation de La chambre claire de Barthes notamment.

Quentin Pauleau (Promo 2016)

Quentin Pauleau - Témoignage M2 Industrie Audiovisuelle P8
Quelle est votre situation professionnelle actuelle ?

Selon les besoins, j’occupe principalement le poste d’assistant de production, ou d’assistant régie, en tant qu’intermittent.

Qu’est-ce que le Master vous a apporté ?

De nouveaux contacts et l’occasion d’approfondir des sujets qui me passionnent.

Pour quelles raisons recommanderiez-vous le master ?

Pour les professeurs, qui pour la plupart se rendaient aussi disponibles que possible pour les élèves.

Quel est votre meilleur souvenir du master ?

Probablement, la soutenance du mémoire. Pas seulement parce qu’elle annonçait la fin de l’année, mais pour la sensation d’accomplissement qui l’accompagnait.

Pauline Vallet (Promo 2017)

Quelle est votre situation professionnelle actuelle ?

Je suis responsable des Actions Culturelles et Éducatives au Festival International de Films de Femmes de Créteil. Le premier volet consiste à mettre en place différents partenariats culturels pour donner plus de visibilité au festival tout en cherchant de nouveaux publics, le second à suivre à l’année des « jeunes publics » (collégiens et lycéens) en leur proposant des ateliers et des journées-immersions lors du festival dans un processus d’éducation et de formation à l’image.

Qu’est-ce que le Master vous a apporté ?

Le Master 2 m’a apporté un bagage théorique conséquent au fil des différents enseignements suivis, doublé de notions pratiques à travers les nombreuses interventions de professionnel.les auxquelles nous avons pu assister lors du premier semestre.

Pour quelles raisons recommanderiez-vous le master ?

Pour deux raisons principales : la première concerne la qualité de l’enseignement et la seconde l’organisation du Master qui est un très bon compromis entre master recherche et master professionnel, puisqu’il donne l’opportunité de suivre des enseignements théoriques et de rédiger en mémoire de fin d’études, mais aussi de faire 6 mois de stage.

Quel est votre meilleur souvenir du master ?

J’en cite deux, c’est impossible de les départager…!

  • Le séjour au Festival de Cannes en Mai 2017, un beau moment de cinéma complètement hors du temps. La Croisette vue de l’intérieur !
  • La délibération de mon Jury après ma soutenance en septembre 2017 : l’annonce de la fin de mes études et du début d’une nouvelle aventure !

Ces témoignages vous inspirent ?

REJOIGNEZ NOTRE PROCHAINE PROMOTION 🙂